section
calimera
inapoi ultramuros inainte
ultramuros. journal
intermittent, arbitraire, partisan, inconséquent, etc. toujours sur le bord de l'abandon. pourtant, c'est sur les vices du journal que l'on peut bâtir sa qualité. quant à son utilité, c'est déjà très difficile d'en trouver une dans des choses bien plus respectables. disons qu'il est une mise précaire, une graine semée dans le désert. un témoignage pour l'amour de la consignation d'une certaine impression d'"inédit". comme si on pourrait conserver le degré d'autorité des événements en négligeant complètement leur contexte. méritoire en soi, détaché de son époque... le journal...
.
et puis il y a le journal temporaire, de voyage
section