fin sans suite…

c’est le moment du retour… l’effet de nouveauté est passé; si je veux garder un bon souvenir de cette bourgade je dois m’éloigner sans plus tarder. une vingtaine de jours c’est avérée suffisante pour comprendre ce qu’un étranger dois comprendre, sans tomber dans un voyeurisme malsain, car à force de scruter le dénuement on peut induire un mauvais dénouement…

je n’ai pas de conclusion pour l’instant, je la laisse mûrir dans mon esprit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>